Dispositifs réglementaires

Avertissements sur les risques

Les éléments dont vous devez tenir compte avant d’acquérir des parts dans une SCPI :

- Les parts doivent être souscrites dans le but d’une diversification de votre patrimoine. S’agissant d’un placement exclusivement dédié à l’immobilier, celui-ci doit s’envisager à long terme et la société de gestion vous conseille de le conserver au moins 10 ans. Ce document publicitaire ne constitue ni une offre ni un conseil en investissement.

- Le montant de votre investissement doit être cohérent avec votre situation personnelle.

- La rentabilité de votre placement est fonction des éventuels revenus versés, approuvés par l’assemblée générale. Ceux-ci sont directement liés à la conjoncture économique et immobilière et peuvent donc varier à la hausse comme à la baisse (montant des loyers, taux d’occupation des locaux…). Elle est également fonction du montant du capital qui pourra être perçu en cas de revente des parts ou de liquidation de la SCPI. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

- La société de gestion ne garantit pas la revente de vos parts. La sortie n’est possible que s’il y a une contrepartie. Les conditions de sortie sont fonction de l’évolution du marché de l’immobilier et peuvent donc varier à la hausse comme à la baisse.

- Si la SCPI a recours à l’endettement le montant maximal autorisé par l’assemblée générale des associés devra être compatible avec les capacités de remboursement de la SCPI sur la base de ses recettes ordinaires pour les emprunts et les dettes, et ses capacités d’engagement pour les acquisitions payables à terme.

- La responsabilité de l’associé à l’égard des tiers est limitée à sa part dans le capital